ESCDROJ, 25 ans au service du droit et de la justice

Cette année l’Ecole Supérieure Catholique de Droit de Jérémie commémore un quart de siècle d’éxistence. Fondée en 1995 sous le leadership de Mgr Willy Romélus, évêque d’alors du diocèse de Jérémie et figure emblématique de la lutte anti duvalieriste, et le Révérend Père, Dr. Jomanas Eustache, doyen de ladite institution, l’ESCDROJ a pu s’imposer parmi les institutions qui dispensent une formation supérieure de qualité en Haïti. Une palette d’invités de marque a aidé l’ESCDROJ à marquer l’évènement.

Une semaine de conférence-débats

Pendant une semaine, du 19 à 23 octobre 2020, l’institution catholique était en fête, et l’administration a profité de la commémoration pour organiser une semaine de conférences-débat au local même de l’Escdroj, auxquelles ont pris part professeurs, étudiants, anciens étudiants, amis, autorités de la ville et des figures proue du système judiciaire haïtien et d’autres acteurs engagés de la société civile active.

Le Magistrat Wando St Villier, l’économiste Etzer Emile, les professeurs Joseph Descharles, actuel Bâtonnier et le plus ancien des professeurs à l’institution, Me Ouston Lestin, Me Yvon Janvier, le docteur en droit public Johel Dominique, le Doyen, Dr Jomanas Eustache étaient au nombre des panélistes invités à discuter avec une audience diversifiée non seulement sur le rôle joué par l’ESCDROJ dans leur carrière professionnelle, mais aussi à mettre en relief l’apport du droit dans la société.

La Hastings to Haiti Partnership (HHP), une loyauté indéfectible

L’ université basée, à Los Angeles, Californie, compte au nombre des partenaires clés de l’Escdroj dans sa quête d’un enseignement juridique de qualité. En effet, grâce à ce partenariat , l’ESCDROJ est devenue la première école de droit en Haïti à établir une clinique légale, sur le modèle d’une expérience américaine, pour lutter contre la détention préventive prolongée dans la prison civile de Jérémie. Aussi, à défaut d’être physiquement présente, pour les 25 ans, l’équipe de Hastings, dirigée par la professeure Kate Block, l’était virtuellement. Elle a été renforcée par d’éminentes figures, dont Brian Concannon, Ira J. Kurzban pour donner leur contribution remarquable à cette commémoration grâce à la magie de la technologie, depuis Zoom meeting.

La promotion sortante honore la mémoire Me Monferrier Doral

Pour clôturer l’ensemble des activités organisées dans le cadre des 25 ans de l’Ecole Supérieure Catholique de Droit de Jérémie, le samedi 24 octobre, le grand public a rempli la nef de la Cathédrale Saint Louis de Jérémie pour participer à la cérémonie de collation de diplôme de la 22ème promotion sortante, dénommée promotion Monferrier Dorval. Mgr Willy Romelus, fondateur de l’ESCDROJ, évêque émerite de Jérémie, co-célébrant à côté de son remplaçant, Mgr Joseph Gontrand Décoste, a profité pour mettre l’emphase , à l’adresse des récipiendaires, sur l’engagement citoyen du Batônnier assassiné lâchement, le 28 août dernier, car il portait en lui l’amour d’Haïti. Une façon pour signifier aux nouveaux gradués que leur tâche me sera pas facile, à moins qu’ils choisissent le camp de la.corruption, de la cupidité, de la vénalité ou choisissent de devenir de trahir leur modèle, Me Dorval, en devenant des complices de ses assassin’s, des fossoyeurs de la nation.

“Vous devez être l’exemple, mais pas des vendeurs de justice” , a-t-il martelé, juste pour écorcher le systeme judiciare , surtout dans la cité des poètes. ” La crainte ne doit pas vous habiter, il faut à tout prix détruire ce sytème”, s’est exclamé le célèbre évêque anti Duvaliériste.

Des réflexions auxquels ont fait écho, presque rageur à force d”être dégoûté par les affres du système, le doyen de l’institution, révérend Père, Dr Jomanas Eustache qui a appelé les étudiants sortants à suivre le conseil du Mgr Willy Romélus. Et il dit compter sur eux et sur leurs devanciers pour, par analogie, ”détruire Carthage”, i.e., en finir avec l’injustice et la corruption qui gangrènent le système judiciaire haïtien.

Il eat à noter que deux femmes ont émergé comme deux premières lauréates de cette 22ème promotion de l’ESCDROJ. Et c”est la première, Bien Aimé Kettly qui, au nom de ses comparses, a remercié tout le staff professoral de ladite institution, et l’administration qui ont contribué à la réussite de ces quatres années de formation en sciences juridiques, tout en promettant de garder leurs coeurs rivés sur leur modèle, Me Monferrier Dorval. Ce qui devrait augurer, comme Mgr Willy Romelus y croit fermement, malgré toutes les apparences, dit-il, d’une Haïti où l’amour, la justice et le droit triompheront.

Source: https://jcomhaiti.com/escdroj-25-ans-au-service-du-droit-et-de-la-justice/?fbclid=IwAR3IqGfUE9I1s3glaBwBMQxxiX2dDXE2JHxUpY6x1yvlUIr8NGve1Z5DZks