Bertrand Scipion ( un etudiant de l’ESCDROJ Aux Etats-Unis )

Share Button

Berttrand ScipionRecrutés sur la base de la méritocratie dans nos universités respectives, nous étions appelés à effectuer un stage de sept(7) semaines à l’Ambassade d’Haïti à Washington pendant que des jeunes professionnels américains d’origine haïtienne détenant déjà leur diplôme de License ou de maitrise étaient affectés dans des institutions publiques haïtiennes. C’est dans cette optique, que le gouvernement haïtien à travers son Ambassade à Washington, eut l’idée de mettre sur pied ce programme de stage intitulé « Les futurs leaders d’Haïti » en vue de s’assurer de la relève du pays.J’ai été chanceux d’avoir été parmi cette première promotion baptisée « Anténor Firmin ». Chanceux parce qu’il y a tant de générations de génies qui ont vu le temps s’écouler sans jamais avoir eu ce genre d’opportunité. La jeunesse a besoin de l’appui de ces ainés pour pouvoir assumer, quand arrivera son tour, ses responsabilités. Il est grand temps que cela change, qu’Haïti se retrouve sur les rails du développement qui symboliserait la fin de sa dépendance de l’aide internationale